Menu

LA COURSE

«Gran Becca» et ses caractéristiques uniques

Comment le concepteur de la «Gran Becca», le champion olympique de descente Didier Défago, définit-il cette nouvelle piste de Coupe du monde? A 3'720m d'altitude, dans un panorama majestueux, la «Gran Becca» a le départ le plus élevé du circuit coupe du monde. La piste est dessinée sur les territoires Suisse et Italien, en majeure partie sur glacier. Entre rochers la descente est complète, portion de glisse pure, de grandes courbes de Descente et des portions plus techniques, passages à haute vitesse, mouvements de terrain et sauts. Ses 885m de dénivelées, ses 3.7km de longueur, l'altitude, la combinaison entre la neige naturelle et de culture, amèneront des challenges supplémentaire aux athlètes.

Pourquoi «Gran Becca»?

On connaît la Streif de Kitzbühel, le Lauberhorn de Wengen ou encore la Stelvio de Bormio. Chaque piste de descente de Coupe du monde a son nom. Un nom qui reste gravé dans les mémoires et dans l’histoire. Il fallait donc que les organisateurs des courses sur le Cervin trouvent aussi un nom pour leur nouvelle piste. Ils ont opté pour la « Gran Becca ».

«Deux tiers de la course se courent côté italien. Il était naturel pour nous qu’elle porte un nom italien», note Franz Julen et ajoute : «On cherchait un nom qui représente le territoire où se courront ces Coupes du monde.»

«Gran Becca, c’est le nom que tout le monde donne amicalement au Cervin en patois dans le Val d’Aoste», explique l’Italien Marco Mosso, vice-président du comité d’organisation. «Le Cervin va accompagner les skieurs du départ à l’arrivée. On connaît l’importance et le symbole de cette montagne. Voilà pourquoi cette piste se nommera ainsi», se réjouit le Transalpin.

«On a vraiment trouvé le bon nom, qui souligne bien le respect et la collaboration de nos deux régions. Car sur ces épreuves, partenaires et institutions valaisannes et valdôtaines, de Zermatt et de Cervinia seront sur un pied d’égalité», apprécie encore Franz Julen.

Qu'est-ce qui rend la «Gran Becca» si attrayante pour les skieurs?

Ce n'est pas seulement l'environnement naturel unique, au milieu des nombreux sommets culminant à quatre mille mètres, qui rend la «Gran Becca» si attrayante pour les skieurs. En effet, les 2/3 du parcours de la course sont visibles depuis la ligne d'arrivée, ce qui rend la «Gran Becca» extrêmement attractive, notamment pour les spectateurs. Cela signifie que les fans de ski, tant sur la ligne d'arrivée que devant la télévision, verront leurs expectatives satisfaites.

MAISON DE DÉPART

 

La "Gran Becca" est la première maison de démarrage à énergie solaire. En effet, il dispose d'un système photovoltaïque intégré d'environ 60 m2. Il se compose de deux parties : une partie avant de 35 m2 qui abrite le portique de départ et une partie arrière de 55 m2 qui sert d'abri chauffé pour les athlètes. L'ensemble de la structure est constitué d'une coque pneumatique légère produite sans utilisation de produits pétroliers. Elle peut également être montée et démontée en un rien de temps et est conforme aux directives de la FIS.

FAITS & CHIFFRES

29.–30.10.2022

SPEED OPENING HOMMES

05.–06.11.2022

SPEED OPENING DAMES

STATION PLATEAU ROSA (3'720 m)

DÉPART

LAGHI CIME BIANCHE (2’835 m)

ARRIVÉE

885M

DÉNIVELLATION

3'700M

LONGUEUR

60%

PENTE MAXIMUM

135 KM/H

VITESSE MAXIMALE POTENTIELLE