14.07.2022

«Matterhorn Cervino Speed Opening»: les innovations appellent le succès

Il reste encore un peu plus de 100 jours avant la première course transfrontalière dans l’histoire de la Coupe du monde ski alpin: le «Matterhorn Cervino Speed Opening». Les 29/30 octobre et les 5/6 novembre 2022, les skieuses et skieurs alpins pourront se mesurer pour la première fois lors de l’ouverture de la saison de vitesse à Zermatt/Cervinia. Outre la nouveauté des deux nations, les organisateurs souhaitent se démarquer avec plusieurs innovations supplémentaires.

Cervinia/Zermatt, le 14 juillet 2022. L’attente a une fin – à partir du 30 août 2022 à 18h, les billets pour les différentes catégories du «Matterhorn Cervino Speed Opening» seront disponibles sous www.speedopening.com/fr/ . Le nombre des spectateurs est limité à 6 000 places par course du fait de la capacité des remontées mécaniques et du site d’arrivée. En outre, ces places ne seront disponibles qu’en prévente, selon l’adage «premier venu, premier servi». Une nouveauté attendra les visiteurs à l’arrivée: de là, pratiquement les deux tiers de la piste seront visibles, de même que le passage de la frontière. La première partie de la course, du départ entre les stations de montagne des deux téleskis du plateau Rosa jusqu’à la frontière italienne, peut être observée à partir de la piste de ski. En outre, à Testa Grigia, une zone de public viewing est prévue. Du côté italien, les courses peuvent être suivies à partir de la zone d’arrivée.

«Gran Becca» prend forme

Le peu de neige tombée cet hiver et les températures élevées des derniers mois ont également marqué le glacier du Théodule. Le domaine de ski d’été de Zermatt est ouvert et les équipes de ski trouvent actuellement d’excellentes conditions pour l’entraînement. Du côté suisse, la «Gran Becca» est déjà préparée à moitié et peut être utilisée pour l’entraînement. Les travaux sur le glacier, aussi bien la traverse vers la frontière que la partie italienne, se poursuivront en continu au cours des prochaines semaines. Pour la partie basse, hors glacier, des dépôts avec une grande partie de neige naturelle ont été mis en place. Cette partie peut également être enneigée avec de la neige technique en moins de 72 heures une fois que les températures passeront sous zéro. «Jusqu’à la mi-octobre, il nous faudrait trois à quatre nuits froides, ainsi que des chutes de neige naturelles sur le glacier», explique le président du CO, Franz Julen. «Ce sont des scénarios météorologiques très réalistes en automne au-dessus de 3000 mètres d’altitude. Nous sommes confiants que la première édition du «Matterhorn Cervino Speed Opening» se déroulera comme prévu, tout en sachant que, pour les sports de plein-air, la nature et la météo ont toujours le dernier mot.»

Le nom des sites-clés de la «Gran Becca» a été divulgué. Ils reflètent la nature et le paysage. Les trois sauts s’appellent «Matterhorn», «Furggen» et «Cime Bianche». Les autres sites-clés sont «Sérac Traverse» en direction de la frontière, «Muro Ventina», «Spalla di Rollin» et «Plateau Rosa Schuss».

Graphique avec les passages clés de la «Gran Becca» à télécharger

Une nouveauté attend également les athlètes participant au «Matterhorn Cervino Speed Opening» au départ. Pour la première fois dans l’histoire de la Coupe du monde de ski alpin, une cabane de départ avec installation photovoltaïque voit le jour. Elle est constituée d’un étui pneumatique léger produit sans pétrole. La cabane de départ peut être montée ou démontée en quelques heures seulement et son utilisation est uniquement temporaire.

Relever les défis de la logistique

Étant donné que le tracé de la course et en particulier la zone d’arrivée sont, contrairement à la plupart des autres courses du calendrier de la Coupe du monde, à plus de 1000 mètres d’altitude au-dessus des villages de Zermatt et de Cervinia, le talent logistique des organisateurs doit être parfait. Pour n’avantager aucune des destinations de l’événement, il a été décidé que les équipes masculines dormiront à Zermatt et les équipes féminines à Cervinia. Le tirage au sort des dossards et la distribution des prix auront lieu respectivement les vendredis et samedis soir à Zermatt
et à Cervinia. Le premier weekend, le tout aura lieu à Zermatt, avec retransmission en direct à Cervinia et le deuxième weekend, ce sera le contraire.

Les experts au travail

La Société suisse de radiodiffusion et télévision (SRG SSR) est responsable de la retransmission télévisée du spectacle de la Coupe du monde sur le Cervin, sous la direction de Beat Zumstein (producteur) et de Beni Giger (régisseur). Toutes les compétitions de ski des Jeux Olympiques depuis Turin en 2006 ont été produites avec succès par ce duo. L’entreprise de marketing sportif Infront Sports & Media sera chargée de la distribution internationale du signal TV pour garantir une couverture médiale la plus large possible.

Le bon bout

Le comité organisationnel du «Matterhorn Cervino Speed Opening» reste optimiste malgré le timing serré: «Nous tenons le bon bout avec les préparatifs.» Les responsabilités et les tâches sont réparties sur plusieurs épaules, la collaboration entre les différentes parties prenantes, en particulier les deux fédérations nationales de ski Swiss-Ski et FISI, fonctionne au mieux, tous les participants sont pleins de motivation et d’élan pour accomplir le travail», selon le président du CO, Franz Julen. Quatre inspections FIS couronnées de succès ont déjà eu lieu. La FIS est très satisfaite de
l’avancement des travaux, explique Julen: «Les améliorations proposées sont en train d’être implémentées.»

Contact :

Matterhorn Cervino Speed Opening
Sabrina Marcolin
Media Office
media[at]speedopening.com
www.speedopening.com
+41 27 966 81 40